Une e-lettre et une labellisation pour élargir la dynamique du troisième plan régional santé environnement (PRSE3)

publié le 6 septembre 2018

En ce début d’été 2018, le plan régional santé-environnement 2016-2021 porté par la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) Pays de la Loire, l’Agence régionale de santé et le conseil régional lance une lettre d’actualités, largement diffusée et disponible sur le site internet du PRSE . Un nouveau média destiné à alimenter la dynamique, déjà remarquable, de ce PRSE3 et à faire connaître les actions menées dans les territoires pour un environnement favorable à la santé, en complément du dispositif de labellisation récemment mis en place.

Lancé le 1er mars 2017, le troisième plan régional santé environnement (PRSE 3) affiche une dynamique partenariale et participative. Dans cette mobilisation pour un environnement favorable à notre santé,le Plan active en particulier le réseau des acteurs, à travers une communication renforcée. Son site internet est le coeur de cette dynamique, et la e.lettre qui vient d’être lancée en est le prolongement naturel.

Cette lettre d’information diffuse les initiatives menées sur le terrain, explicitant les 5 axes de travail du PRSE : Alimentation et eau destinée à la consommation humaine ; Bâtiments, habitat et santé ; Cadre de vie, urbanisme et santé ; Environnement de travail et santé : amiante et pesticides ; Mise en réseau des acteurs, culture commune santé environnement. En même temps, elle valorise les acteurs et prolonge leurs actions, qu’il s’agisse d’interpeller le grand public, des acteurs spécialisés ou et des professionnels.

Premières labellisations

Pour illustrer cette dynamique, et expliciter sa diversité, il suffit de pointer sur les deux premières actions labellisées par le Plan régional santé-environnement 2016-2021. La première rassemble les 14 communes du Pays de Loiron et leur Communauté de communes, en Mayenne. Ensemble, elles se sont dotées d’un équipement mutualisé de désherbage à la vapeur pour les espaces publics et les voiries, comme alternative à l’utilisation des pesticides. Et c’est en Vendée qu’a pris corps la deuxième action labellisée. Dans ce département, l’Établissement Public Foncier de Vendée a initié une vaste démarche visant à favoriser la requalification des friches urbaines et industrielles en tenant compte des pollutions des terrains concernés, avec l’objectif de doter les acteurs publics d’outils opérationnels ; un enjeu pour un urbanisme favorable à la santé.

Pour découvrir les actions menées dans les territoires, et participer à la mobilisation santé-environnement en Pays de la Loire, ne tardez pas à vous abonner à cette e.lettre via le formulaire d’inscription.