Reconquérir le bon état des eaux en Pays de la Loire

publié le 11 avril 2018 (modifié le 25 juin 2018)

Christelle Morançais, Présidente de la Région, et Nicole Klein, Préfète de la région Pays de la Loire ont co‐présidé le 29 mai 2018 la première conférence ligérienne de l’eau qui s’est tenue à l’hôtel de Région à Nantes, en en présence de Martin Guitton, directeur de l’agence de l’eau Loire-Bretagne. Une dynamique est lancée, avec l’objectif de reconquérir un bon état des cours d’eau en Pays de la Loire.

Poser les premiers jalons d’une instance dont les objectifs sont d’informer et de favoriser les échanges avec et entre les acteurs du territoire, mais aussi lancer une nouvelle dynamique pour la reconquête du bon état des cours d’eau, tels étaient les objectifs affichés de cette Conférence. Une grande diversité d’acteurs était conviée : représentants de collectivités, des professionnels et des industriels dont ceux de l’agro‐alimentaire et des acteurs de la société civile. Avec près de 150 participants, cette conférence a été l’occasion de partager l’état des lieux actuel et d’échanger sur les démarches en cours. Après cette première édition, la Conférence Ligérienne de l’Eau a vocation à devenir une instance de partage sur tous les sujets à enjeux de l’eau.

Des progrès à réaliser, malgré les actions engagées

En Pays de la Loire, 11 % seulement des cours d’eau sont en bon état écologique, malgré les actions mises en œuvre par les différents acteurs. La Région a ainsi engagé depuis plus de 10 ans une politique volontariste et partenariale qui s’appuie sur les Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) et les territoires avec l’outil de Contrat Régional de Bassin Versant (CRBV). Ce dispositif d’aide couvre plus de 85 % du territoire régional et a permis, grâce à une aide régionale de plus de 46 M€, le financement de près de 146 M€ d’actions en faveur de l’amélioration de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques.

Le 21 juillet 2017, la Région a consolidé sa collaboration avec l’Agence de l’eau Loire Bretagne en signant une convention de partenariat (2017‐2020) pour renforcer la synergie de leurs actions. En complément de cette convention, la Région a répondu à l’appel à projets LIFE intégré, lancé par la Commission européenne, en proposant un projet sur la qualité de l’eau et des milieux aquatiques (REVERS’EAU). L’objectif est d’accélérer et d’amplifier la mise en œuvre du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) Loire‐Bretagne pour la reconquête du bon état des masses d’eau.

Les services de l’État et ses opérateurs, en particulier l’Agence de l’eau et l’Agence française pour la biodiversité, agissent pour leur part en mobilisant trois leviers :

  • l’élaboration de plans d’actions départementaux ciblant les actions prioritaires à mener pour améliorer la qualité de l’eau ;
  • le soutien financier des porteurs de projets par l’Agence de l’eau, qui a engagé en 2017 plus de 75 M€ au profit des Pays de la Loire ;
  • l’encadrement des pratiques qui nuisent à la bonne qualité des cours d’eau. Les services de l’État accompagnent les porteurs de projets, mais aussi élaborent la réglementation et contrôlent sa bonne application.

Aller plus loin avec une vision commune

Pour reconquérir la qualité de l’eau des Pays de la Loire, la Région et l’Etat souhaitent désormais aller plus loin en élaborant une vision commune à l’échelle régionale, en partenariat avec l’Agence de l’eau Loire‐Bretagne. L’objectif recherché est de renforcer la dynamique de reconquête du bon état des eaux, d’assurer une meilleure transversalité des politiques régionales et une coordination multi‐acteurs accrue. Cette première Conférence Ligérienne de l’Eau avait pour objectif de donner une nouvelle impulsion à la politique de l’eau en créant un lieu privilégié d’informations et d’échanges pour tous les acteurs du territoire, qui devrait favoriser leur adhésion et leur implication.