Points noirs du bruit : le bilan des infrastructures de transport de l’État

publié le 4 septembre 2018 (modifié le 11 octobre 2018)

Chaque année, la DREAL des Pays de la Loire réalise un bilan régional du traitement des points noirs du bruit (PNB) liés aux infrastructures de transport de l’État. L’enjeu est naturellement de piloter leur résorption. Fin 2017, il en restait 440 à traiter.


Établi à partir des remontées des DDT(M), de la DIR Ouest, de la DREAL, de Vinci Autoroutes et de SNCF Réseau, ce bilan couvre les infrastructures de transports terrestres relevant de la compétence de l’État, et pas celle qui sont gérées par les collectivités territoriales.

Les données ainsi recueillies – à l’aide des observatoires départementaux du bruit, des cartes de bruit stratégiques (CBS), et des Plans de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) – permettent d’identifier les PNB potentiels, de les fiabiliser, puis de les traiter.

Fin 2017, il restait 440 PNB à traiter sur les infrastructures de transport de l’État en Pays de la Loire : 322 sur le réseau ferré et 118 sur le réseau routier.

Par département :

  • Loire-Atlantique : 199 PNB (102 routiers + 97 ferroviaires)
  • Maine-et-Loire : 63 PNB (tous ferroviaires)
  • Mayenne : 66 PNB (15 routiers + 51 ferroviaires)
  • Sarthe : 112 PNB (1 routier + 111 ferroviaires)
  • Vendée : 0 PNB
Pour en savoir plus, cliquez ici