Le programme d’actions du PRSE3

 
 
 

Améliorer le repérage et la prise en charge des situations d’habitat indigne, en mobilisant les relais auprès du public et les collectivités

publié le 16 février 2017

Mobiliser et coordonner les acteurs pour améliorer le repérage des situations d’habitat indigne

Les pilotes : ARS / DREAL

Les acteurs : référents et membres des pôles départementaux de lutte contre l’habitat indigne (DDT(M), DDCS(PP), département, collectivités, intervenants à domicile, CAF, MSA, opérateurs de lutte contre l’habitat indigne, ADIL, associations d’aide à domicile…), acteurs relais auprès du public (associations caritatives, professionnels de l’insertion par le logement…)

Illustrations des actions :

  • Consolidation du partenariat, de la mise en réseau des acteurs de la lutte contre l’habitat indigne, notamment au travers d’un réseau régional
  • Poursuivre et pérenniser la formation des acteurs : information de ceux ayant à connaître des situations d’habitat indigne, formations et informations auprès des collectivités et élus locaux sur leurs compétences en matière de lutte contre l’habitat indigne et les outils disponibles
  • Amélioration du repérage « actif » et du suivi des prises en charge de l’habitat indigne par la mobilisation des acteurs relais auprès du public et le développement des outils de suivi, notamment ORTHI (outil de suivi des arrêtés et du traitement de l’habitat indigne)
  • Amélioration de l’organisation de la lutte contre les marchands de sommeil

Adapter la prise en charge et l’accompagnement des publics en situation de logement indigne, en particulier pour ceux qui cumulent les difficultés (santé mentale, précarité énergétique, réinsertion…)

Les pilotes : ARS / DREAL

Les acteurs : membres des pôles départementaux de lutte contre l’habitat indigne, collectivités et leurs opérateurs, CCAS, IREPS, SOLIHA 44 et 85, CLCV, Départements, DDCS(PP), associations d’insertion par le logement, organismes de tutelle, espaces info-énergie, associations

Illustrations des actions :

  • organisation de la prise en charge coordonnée des situations d’habitat indigne articulant les acteurs de la santé, sociaux et du logement, notamment en lien avec des problématiques de santé mentale
  • articulation de la prise en charge de la précarité énergétique et de l’habitat indigne
  • expérimentation de modes de prise en charge impliquant davantage la personne en situation d’habitat indigne (auto-réhabilitation, ateliers habitat santé auprès de publics précaires)

Télécharger la fiche actions :
Améliorer le repérage et la prise en charge des situations d’habitat indigne en mobilisant les relais auprès du public et des collectivités