Conseiller Médical en Environnement Intérieur : un accélérateur de bonnes pratiques

publié le 23 avril 2019 (modifié le 6 mai 2019)

On ne connaît pas assez les Conseillers Médicaux en Environnement Intérieur (CMEI). Ces experts de la pollution intérieure sont pourtant des acteurs décisifs de l’audit environnemental de l’habitat et surtout du conseil aux particuliers. Les Pays de la Loire en comptent deux, basés à Angers et Nantes.


On compte environ 70 CMEI en France. Si certaines régions n’en disposent pas, ils sont deux à intervenir en Pays de la Loire.
Photos : apivia-prevention.fr - ethnomedia
Source : Conseiller médical en environnement intérieur : un professionnel de l’habitat-santé à domicile

« Le tabagisme passif, l’humidité et les moisissures, la présence d’allergènes mais aussi de composés chimiques volatils liés au mobilier, aux produits de ménage ou de bricolage, sans oublier les parfums d’intérieur… » Quand il intervient dans un logement, le CMEI traque une longue liste de sources potentielles de polluants et d’allergènes.

Conseil et pédagogie

«  Nous privilégions une posture de conseil, sans jugement, explique Romain Habeau, CMEI rattaché au centre hospitalier universitaire (CHU) de Nantes, qui couvre la Vendée et la Loire-Atlantique. Nous sommes toujours dans l’échange. Nous accompagnons les personnes afin qu’elles s’approprient le bon fonctionnement des installations d’aération ou de chauffage, afin qu’elles identifient comment la qualité de l’air qu’elles respirent est affectée par la présence d’animaux ou de certaines plantes, ou simplement par leurs habitudes : les produits ménagers utilisés, la fumée du tabac dont on croit se débarrasser d’une bouffée de bombe aérosol qui rajoute en fait au problème…  »

Après l’audit du domicile, qui dure entre une et deux heures, certaines analyses complémentaires peuvent être menées, et le CMEI écrit un compte-rendu qui propose à la personne des actions simples et concrètes à mener pour améliorer la qualité de l’air intérieur de son habitat. Dans certains cas, il oriente vers d’autres dispositifs ressources (mairies, ADIL, opérateurs habitat…) permettant une prise en charge complète de la situation. Il effectuera ensuite un suivi à 6 mois ou un an.

Photos : apivia-prevention.fr - ethnomedia
Source : Conseiller médical en environnement intérieur : un professionnel de l’habitat-santé à domicile

Un service gratuit, prescrit par les médecins

Ce service expert est gratuit pour le locataire ou propriétaire de l’habitat, car pris en charge par l’Agence régionale de Santé (ARS). De façon opérationnelle, la visite du CMEI est toujours prescrite par un médecin. « Nous tenons à nous situer dans le parcours de soin, car il est essentiel de commencer par une consultation médicale, souvent par un spécialiste pneumologue, allergologue ou pédiatre, qui précise le champ d’enquête et cible les personnes qui souffrent de maladies respiratoires et/ou allergiques », précise Aurélien Riodel, CMEI rattaché au CHU d’Angers, qui couvre les départements du Maine-et-Loire, de la Mayenne et de la Sarthe. « Les médecins, alertés par leurs patients, sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à s’intéresser aux questions d’environnement, reprend Romain Habeau. Nous sommes d’ailleurs régulièrement invités dans leurs réunions d’information pour les sensibiliser aux enjeux de qualité de l’air intérieur, et aux moyens mis en place par des structures comme Air Pays de la Loire ou les Pollinarium Sentinelles… »

Dans le maillage territorial du soin

À eux deux, Romain Habeau et Aurélien Riodel ont réalisé 280 visites sur l’année 2018, sur toute la région des Pays de la Loire. Un planning bien chargé qui valide combien leur service de caractérisation de polluants et d’allergènes dans l’habitat est utile, dans un contexte où 30 % de la population souffre d’allergies (un chiffre qui continue d’augmenter), alors même que nous passons 80 % de notre temps à l’intérieur de bâtiments, notamment à domicile.

« Nos interventions s’inscrivent dans un partenariat avec les autres acteurs de l’habitat, dans le maillage du territoire, notamment dans l’échange avec les bailleurs sociaux ou les services d’hygiène des collectivités, analyse Romain Habeau. C’est comme cela que nous pouvons jouer à plein notre rôle de déclencheurs de prise de conscience, d’accélérateurs de bonnes pratiques ».

Conseiller médical en environnement intérieur : un professionnel de l’habitat-santé à domicile. Reportage d’Apivia Prévention avec la participation d’Aurélien Riodel, conseiller médical en environnement intérieur au CHU d’Angers


Contacts :
- Aurélien Riodel
CMEI pour Maine-et-Loire, Mayenne et Sarthe
07 60 92 13 52 ; aurelien.riodel@chu-angers.fr
- Romain Habeau
CMEI pour Loire-Atlantique et Vendée
06 29 21 86 46 ; romain.habeau@chu-nantes.fr

Plus d’informations sur les CMEI, sur le site de l’Agence régionale de Santé : https://www.pays-de-la-loire.ars.sante.fr/index.php/faire-appel-un-conseiller-medical-en-environnement-interieur-cmei

Les conseils de Romain Habeau, relayés par la Mutualité Française Pays de la Loire : https://www.youtube.com/watch?list=PL_rTEWcbXe1Oq8hpczqAgYBO1kXdlVMlc&time_continue=15&v=pflRrtIcrhw